Accueil
Tieche
Galeries
Expositions
Biographie
Contacts

On en arrive, c’est banal à dire, mais c’est vrai, à ce monde de robot, ou le naturel est remplacé par l’artificiel, où les sentiments ne sont acceptés que si ils sont envieux, geignards, mesquins, mais où la mentalité officielle filtre tout pour le dénaturer, où l’ersatz est roi, où le monde onirique n’est plus merveilleux, mais répugnant, et cela parce que le rationalisme à tout sali.

 

Bernard Dubant – Michel Marguerie ( La voie du Guerrier, le saut dans l’inconnu. Ed. de la Maisnie )

TIECHE

  

Mon existence et mon travail ne font qu’un, j’aspire à l'harmonie de l’action correcte de ce que je suis, la Vie, la Nature des choses m’indique par leur munificence le chemin à parcourir. Tous ceux qui avant moi ont œuvrés et ceux œuvrent encore dans la justesse de leur être qu’ils soient connus, inconnus, vivants ou morts m’apportent leur savoir, et je n’ai plus qu’à leur dire merci et me mettre au travail, comment d’ailleurs pourrait-il en être autrement. Mon évolution se fait par acceptations ou dénis et jamais je ne serai tranquille tant que d’autres paient les pots cassés du profit et du mépris des hommes. Je témoigne n’en déplaise aux discoureurs et à leur langue de bois... Je suis à peu près libre.


Voilà pourquoi j’existe.

Voilà pourquoi je peins.

Voilà pourquoi je sculpte.

Voilà pourquoi à vos illusions je préfère mes utopies.


Merci à mes enfants : Aurélie, Marina et William.

Merci à Mahala, elle sait pourquoi.

  

Site ©  CATièche

Graphisme Site Tièche

photo Pierre-Michel Delrssert

CLAUDE TIECHE  PEINTRE ET SCUPTEUR

Accueil

Tieche

Galeries

Expositions

Biographie

Contact

 La mémoire et la mer L.Ferré